« Que mueran todos menos los niños »

Entre tous les gribouillis faits (ou devrais-je dire « commis » ?) au boulot, un de mes grands amis, un poète complètement barge, c’est pour ça qu’on l’aime. Il m’arrive de noter ce qu’il me dit.
« Que mueran todos menos los niños », « Qu’ils meurent tous, sauf les enfants ».

93.quemueran_s

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s