BIO

pyth;03.10.12bn_moitmoitPython se souvient avoir toujours rempli des carnets de dessins. Artiste autodidacte, elle est contrainte de laisser ses carnets de côté pendant plusieurs années pour se consacrer à ses études.

C’est à Mexico qu’elle renoue avec ses vieux démons, le dessin et la peinture. En 2012, Python expose quelques dessins de Catrinas dans l’un des plus grands lieux de la vie nocturne et culturelle du Mexique. La Fête des Morts, qui est sans aucun doute l’événement culturel le plus populaire du pays, n’a pas encore fini de la fasciner.

Ses autres sources et thèmes d’inspiration sont très variés, du gothique au street art en passant par la BD ou l’Art Nouveau. Inconditionnelle de Jaw Cooper, elle est aussi en contemplation devant le travail de Mucha, Guarnido, Guadalupe Posada, Beth Cavener ou Pete de Sève, pour ne citer qu’eux. Dessiner ou peindre sans musique lui est peu concevable.
 

Publicités

Une réflexion sur “BIO

  1. Fleur dit :

    Le python ne va vraiment pas bien dans sa tête mais c’est pour cela qu’on l’adore!
    Félicitations pour le nouveau né!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s